Type of resources
Available actions
Thème Apur
Thème Apur
GEMET keywords
Keywords
Years
Formats
Representation types
Update frequencies
status
Scale
protocols
Resolution
From 1 - 10 / 191
  • List of sites listed by the United Nations Educational, Scientific and Cultural Organization (UNESCO) as of special cultural or physical significance.

  • Distribution of given names of babies born in the state of North Carolina.

  • This dataset contains information about the 1000 largest US cities by population: population, population growth, geographic coordinates, population rank.

  • Ce jeu de données correspond à la représentation graphiques (à des fins cartographiques) des faisceaux (axes) de chaque voie ferrée. Le jeu de données est complet (version publiée en 2015) pour Paris (75), les Hauts-de-Seine (92), la Seine-Saint-Denis (93), le Val-de-Marne (94) mais partiel pour la Seine et Marne (77), l'Essonne (91) et le Val d’Oise (95).

  • Le découpage du territoire en îlots physiques s'appuie au départ sur la notion de " pâté de maison ". Les îlots physiques sont les espaces délimités par la trame viaire et les limites administratives (quartiers, communes) et enfin parfois par des grandes coupures urbaines naturelles ou non (fleuves, rivières et voies ferrées...). Les îlots physiques offrent une perception du tissu urbain conforme aux habitudes de lecture des plans manuels, sur lesquels travaillent les urbanistes. Les îlots physiques servent de fonds de plan et permettent de réaliser la cartographie de l'information urbaine. De plus, ce mode de représentation, laissant apparaître la largeur des voies, permet le positionnement de toponymes. La géométrie exacte des îlots physiques s’appuie sur l’enveloppe extérieure des parcelles urbaines à Paris, et sur les parcelles cadastrales, les espaces aménagés, les limites de jardin et les bordures de trottoir en Petite Couronne. Les îlots physiques évoluent au fur et à mesure des créations de voies nouvelles, des disparitions de voies existantes et des modifications éventuelles des limites administratives et du parcellaire.

  • Les conteneurs à verre sont des bacs dans lesquels on peut déposer bouteilles, pots et autres contenants en verre vides pour recyclage. Ce jeu de données localise près de 900 conteneurs à verre répartis sur l’ensemble de l’espace public parisien. Avec les bacs blancs présents dans certains immeubles, ces conteneurs complètent le dispositif de tri existant à Paris pour la collecte spécifique du verre. Chaque point correspond à l’emplacement d’un conteneur à verre. Ce jeu de données a été rassemblée début 2015 lors de l’étude Apur sur le schéma directeur des déchets de proximité et le recyclage : https://www.apur.org/etude/dechets-proximite-recyclage-paris-elements-unschema-directeur ...et géocodée à partir des informations disponibles sur le site : https://www.paris.fr/parisdutri#triez-ou-vous-voulez-les-solutions-pourtrier-hors-domicile_51

  • Les quartiers populaires de la Ville de Paris ont été constitués pour répondre au besoin de la "politique de la ville", politique publique nationale déclinée localement, visant la réduction des inégalités territoriales en développant des projets locaux correspondant aux besoins des habitants et des acteurs de ces mêmes quartiers dits populaires. Quinze quartiers populaires de la capitale, comptant plus de 389 000 habitants, sont considérés comme prioritaires, et onze d'entre eux font l'objet d'un grand projet de renouvellement urbain et social, qui vise à améliorer la qualité de vie de leurs habitants. Pour plus de précision : https://www.paris.fr/quartierspopulaires

  • Carte militaire de Paris et environs. 1832 Cet atlas a la particularité de ne montrer que les arrondissements périphériques et la banlieue. Pour plus de précision sur les plans anciens de Paris et de la Métropole, voir l'application interactive "Cassini | Grand Paris, les plans historiques de 1728 à nos jours" : https://www.apur.org/fr/geo-data/cassini-grand-paris-plans-historiques-1728-nos-jours

  • Le bâtiment (tel que défini par la DGFiP) est une unité bâtie rattachée à une parcelle cadastrale, abritant des logements, des locaux d’activité et éventuellement des dépendances. L’objet Bâtiment est issu du fichier foncier de la propriété bâtie (FPB) de la matrice cadastrale (MAJIC3). Le bâtiment n’a pas de représentation graphique, contrairement à « l’emprise bâtie ». Date de mise à jour : voir généalogie ci-dessous.