From 1 - 8 / 8
  • Recensement des lieux culturels accueillant du public existants et cartographiés dans le cadre de l’étude "Grand Paris Express et lieux culturels", juin 2015, APUR, SGP, DRAC Ile-de-France. Etude téléchargeable depuis : https://www.apur.org/etude/grand-paris-express-lieux-culturels Ce travail inédit a été réalisé avec l’aide des conseillers de la DRAC Ile-de-France en assemblant un très grand nombre de données d’origine et de qualité diverses. Pour plus de précision, vous pouvez consulter la fiche descriptive et la notice en suivant ces liens : https://www.apur.org/open_data/GPE_CULTURE_OD.pdf

  • Un domaine d’équipement est un équipement qui est lui-même composé de plusieurs emprises, soit étalées sur plusieurs communes ou arrondissements, soit de catégories différentes mais composant un tout cohérent. Il s’agit le plus souvent d’un espace vert, d’une forêt ou un cimetière. Par exemple, le bois de Vincennes est composé de l’ensemble des îlots et des emprises d’équipement dans le périmètre du bois. Sur Paris, il peut également s’agir de squares à cheval sur plusieurs arrondissements. Un domaine d’équipement est caractérisé par son nom, sa catégorie et sa surface totale calculée à partir de l’ensemble des emprises qui le constitue. La catégorie est portée par les emprises sous-jacentes (qui ne sont pas forcément uniques).

  • Les emprises d'équipement simplifiées "Grande Couronne" sont des surfaces bâties ou non bâties, portant des équipements publics ou privés dotés d'une emprise au sol significative (espace vert, terrain de sport, hôpital, etc.) ou encore des emprises au sol structurantes à l’intérieur d’un ilot (infrastructure de transport, activité économique, etc.) utilisables pour des besoins cartographiques à petite échelle (métropole, Ile-de-France).

  • Jeu de données localisant ponctuellement les stations-services en détaillant leurs principales caractéristiques (type, surface, propriété, etc.) mais surtout sa capacité ou non à accueillir de nouvelles énergies (GNV, Hydrogène, bornes de recharge électrique). Au total, 402 stations sont implantées dans la Métropole du Grand Paris (MGP) en 2019 : 98 à Paris et 304 en petite couronne et dans les 7 communes de la grande couronne rattachées aux territoires de la MGP. En cumul, ces stations occupent 58,7 hectares à l’échelle de la métropole pour une taille moyenne de 1 461 m² par station. Pour plus d’information concernant les stations-service de la Métropole du Grand Paris, l’étude Apur « Vers un réseau de stations (de) services urbains, état des lieux et capacité d’évolution » peut être consultée sur le site de l’Apur : https://www.apur.org/fr/nos-travaux/vers-un-reseau-stations-services-urbains-lieux-capacite-evolution En plus de l'étude, une application de datavisualisation est aussi accessible à cet emplacement : https://apur.maps.arcgis.com/apps/webappviewer/index.html?id=1ddf85b652484515a8c9ab517148fd2e

  • Un équipement est un lieu qui rend des services collectifs à la population. Il est géré par des organismes publics ou privés. Sont exclus les équipements de nature commerciale, comme par exemple les banques sauf les grands centres commerciaux qui sont très structurants dans la trame urbaine. Les emprises d'équipement sont des surfaces (sans chevauchement entre elles) bâties ou non bâties, portant des équipements publics ou privés dotés d'une emprise au sol significative (espace vert, terrain de sport, hôpital, etc.) ou encore des emprises au sol structurantes à l’intérieur d’un ilot (infrastructure de transport, activité économique, etc.). Chaque équipement est répertorié dans une nomenclature hiérarchique à trois niveaux : 16 catégories de niveau 1, 59 catégories de niveau 2 et 319 catégories de niveau 3. Exemple : - NIV1 catégorie 10 = Enseignement et éducation, - NIV2 catégorie 101 = Enseignement du premier degré - NIV3 catégorie 10112 = École maternelle et annexe Pour le niveau 1, les catégories sont les suivantes : - Enseignement et éducation - Petite enfance - Sport - Culture et loisirs - Action sociale - Espace vert - Santé - Service municipal, conseil général/régional - Sécurité sociale, emploi, insertion - Administration, service de l'Etat, international - Infrastructure de transport - Culte - Cimetière - Monument Pour accéder à la nomenclature complète, merci de suivre le lien "complément : nomenclature hiérarchisée des équipements" ci-dessous. Cette nomenclature est aussi utilisée pour répertorier les équipements surfaciques (voir fiche Emprise équipement). De son côté, la Mairie de Paris a utilisé cette nomenclature Apur pour initialiser son propre référentiel des équipements et créer sa propre nomenclature.

  • Un équipement est un lieu qui rend des services collectifs à la population. Il est géré par des organismes publics ou privés. Sont exclus les services de nature commerciale, comme par exemple les banques. Chaque équipement est répertorié dans une nomenclature à trois niveaux : 16 catégories de niveau 1, 59 catégories de niveau 2 et 319 catégories de niveau 3. Par exemple : - NIV1 catégorie 10 = Enseignement et éducation, - NIV2 catégorie 101 = Enseignement du premier degré - NIV3 catégorie 10112 = École maternelle et annexe Pour le niveau 1, les catégories sont les suivantes : - Enseignement et éducation - Petite enfance - Sport - Culture et loisirs - Action sociale - Espace vert - Santé - Service municipal, conseil général/régional - Sécurité sociale, emploi, insertion - Administration, service de l'Etat, international - Infrastructure de transport - Culte - Cimetière - Monument Pour accéder à la nomenclature complète, merci de suivre le lien "complément : nomenclature hiérarchisée des équipements" ci-dessous. Cette nomenclature est aussi utilisée pour répertorier les équipements surfaciques (voir fiche Emprise équipement). De son côté, la Mairie de Paris a utilisé cette nomenclature Apur pour initialiser son propre référentiel des équipements et créer sa propre nomenclature. Sur le territoire de Paris, des données quantitatives ou qualitatives ont été recueillies parfois en même temps que la localisation de l’équipement en lui-même : par exemple le nombre de places en crèches, ou le nombre d’élèves ou de classes des lycées… Les éléments complémentaires recueillis sont fonction de la catégorie de deuxième niveau.

  • Les emprises d'équipement simplifiées sont des surfaces bâties ou non bâties, portant des équipements publics ou privés dotés d'une emprise au sol significative (espace vert, terrain de sport, hôpital, etc.) ou encore des emprises au sol structurantes à l’intérieur d’un ilot (infrastructure de transport, activité économique, etc.) utilisables pour des besoins cartographiques à petite échelle (territoire, métropole, Ile-de-France) Cette couche est dérivée du jeu de données des emprises d'équipement et partage la même nomenclature hiérarchique à trois niveaux : 16 catégories de niveau 1, 59 catégories de niveau 2 et 319 catégories de niveau 3. Exemple : - NIV1 catégorie 10 = Enseignement et éducation, - NIV2 catégorie 101 = Enseignement du premier degré - NIV3 catégorie 10112 = École maternelle et annexe Pour accéder à la nomenclature complète, merci de suivre le lien "complément : nomenclature hiérarchisée des équipements" ci-dessous.

  • Ce jeu de données est constitué de deux couches des emprises d'équipements simplifiées pour la représentation cartographique à petite échelle Métropole du Grand Paris et grande couronne.