From 1 - 10 / 19
  • Cette couche rassemble les stations de transport de commun en projet au niveau métropolitain, programmées et à l’étude, associées aux lignes de transport et découpées par segments selon le phasage de mise en service. La station de transport en commun en projet est représentée sous forme ponctuelle. Un point décrit l'arrêt du projet ou l'emplacement central du bâtiment dans le cas d'un pôle d'échange multimodal. Une station associée à plusieurs lignes (correspondances) sera répétée plusieurs fois. Le jeu de données source est accessible sur la plateforme open date d'Ile-de-France Mobilité : https://opendata.stif.info/explore/dataset/projets_arrets_idf/

  • Emplacement des fontaines parisiennes Description des attributs non disponibles. Voir la table directement.

  • Jeu de données issu d’OpenStreetMap (OSM) décrivant les aménagements cyclables linéaires en Île-de-France : pistes cyclables, bandes cyclables, zones de rencontre... Plusieurs partenaires institutionnels ont été et sont invités à participer au projet de saisie des aménagements cyclables dans la base de données géographiques OpenStreetMap (OSM) sur le territoire de l’ensemble de la région Île-de-France en partageant leurs données : la région Île-de-France et les collectivités territoriales, les agences d'urbanisme APUR (Atelier Parisien d'Urbanisme) et IPR (Institut Paris Région), les collectivités territoriales (départements, communes) et les établissements publics intercommunaux pour recenser les aménagements cyclables d’Île-de-France ainsi que la communauté OSM pour saisir des données et suivre les modifications et mises à jour. Le projet est coordonné par Île-de-France Mobilités, maître d'ouvrage du projet. Si les données sources proviennent et restent (pour les plus à jour) sur la plateforme OpenStreetMap, l'APUR apporte activement sa contribution au projet en rendant ce jeu de données plus accessible (formats Shapefile ou autres) et en simplifiant l'approche cartographique (et/ou statistique) avec la création de 2 nomenclatures d'aménagements cyclables en 10 ou 21 postes et d'un pré-rendu cartographique aux formats ESRI (.lyr) ou QGIS (.qgs) : voir les liens ci-dessous. Limites d'usage et remarques : La donnée OSM est soumise aux contributions libres des contributeurs. Un contrôle topologique est effectué par OSM mais aucun contrôle de véracité des contributions n’est effectué. La validation seule des contributeurs permet de déjuger ou non une information.

  • Ce jeu de données rassemble les lignes de transport en commun en projet au niveau métropolitain : programmées ou à l’étude et découpées par segments selon le phasage de mise en service. A chaque segment est affecté notamment des informations concernant la nature du réseau (réseau lourd, réseau, réseau fluvial, Transport en Commun en Site Propre (TCSP), …), le mode de transport (Métro, Tramway, Bus, ...), et son calendrier d’avancement (état, date de mise en service). La précision du tracé (réel ou schématique) dépend des documents disponibles. Plusieurs tracés (variantes) peuvent exister pour un même segment.

  • eu de données localisant les lignes de transport en commun avec la représentation schématique linéaire de l’ensemble du réseau ferré de la RATP et de la SNCF qui gèrent l'intégralité des lignes de métro, les cinq lignes de tramway T1, T2, T3, T5, T6, T7 et T8 (la ligne T4 étant exploitée par la SNCF) et une partie des lignes A et B du RER (les lignes C, D, E étant exploitées par la SNCF).

  • Jeu de données présentant les caractéristiques et la localisation des stations Vélib’ Métropole avec 400 stations réparties sur 55 communes en Métropole et près de 400 km² desservis. Sources pour toute utilisation : © 2021 Smovengo / Syndicat Autolib’ Vélib’ Métropole

  • Ce jeu de données recense les parcours sportifs existants, le parcours de Nation à Stalingrad en cours de réalisation, le parcours de la ceinture verte à l’étude et les autres parcours indicatifs, identifiés dans le cadre de l’étude, sur Paris en y incluant les bois de Boulogne et de Vincennes. Dans le cadre de son programme de travail partenarial et dans la continuité des études menées sur les jeunes, les mobilités et l’évolution des pratiques de l’espace public, l’Apur a mené en 2016 une réflexion prospective sur les pratiques sportives sur l’espace public parisien. L'étude du développement de parcours sportifs et d’équipements en accès libre dans l’espace public parisien ainsi que la carte du maillage Paris 2020 des rues sportives, ont été publiées en septembre 2016 et sont accessibles au format PDF depuis les liens ci-dessous : - https://www.apur.org/sites/default/files/documents/developpement_parcours_sportifs_equipement_paris.pdf - https://www.apur.org/sites/default/files/documents/carte_paris_2020_parcours_sportifs.pdf Le développement des pratiques dites « libres » (hors club) et la fréquentation croissante de l’espace public par les sportifs posent la question des conditions de cette pratique pour rendre le sport plus présent, plus accessible, et en faire un vecteur d’échange pour tous. Cette étude en collaboration avec la Direction de la Jeunesse et des Sports, la Direction de la Voirie et des Déplacements et la Direction des Espaces Verts a notamment permis la création d’un maillage de parcours sportifs. Ce maillage est indicatif des voies présentant les caractéristiques nécessaires à une pratique sportive confortable pour tous, en dehors de la circulation automobile, à toute heure du jour ou de la nuit et permettant de relier les équipements et les grands espaces verts parisiens entre eux. Le tracé schématique des parcours a été réalisé au 1/25 000 et traduit dans un format SIG linéaire. Il est placé par défaut sur l’axe de la voie et des canaux, dans un souci de simplification et d’homogénéité des tracés. Dans ce même souci, un seul tracé schématique a été réalisé sur les berges de Seine, il signifie la présence d’un quai haut et/ou d’un quai bas accessible aux piétons. Pour une complète information ces parcours doivent être regardés en lien avec les données relatives à la pente des rues, la largeur des trottoirs et l’offre actuelle d’équipements sportifs disponibles par ailleurs sur cette même plateforme open-data. Elle devra également être croisée avec les données relatives à la localisation des escaliers, l’offre actuelle de fontaines à boire et de sanisettes, disponibles sur la plateforme open-data de la ville de Paris. Il est rappelé que ces parcours sont indicatifs et que toute pratique sportive sur l’espace public doit être respectueuse des autres usagers. Par ailleurs, l’Apur ne pourra être tenu pour responsable des conséquences directes ou indirectes pouvant résulter de l'utilisation, la consultation et l'interprétation des informations fournies. Ce travail inédit a été réalisé en collaboration avec les directions suivantes de la Ville de Paris : la Jeunesse et les Sports, la Voirie et les Déplacements et les Espaces Verts.

  • Jeu de données de localisation des arrêts et stations par ligne de transport (bus, métro, tramway, train, funiculaire). Cette donnée est issue de l'offre (GTFS) d'Ile-de-France Mobilités. La donnée intègre notamment la nature et l'organisme de gestion (RATP, SNCF, RER, Noctilien, ...).

  • Jeu de données localisation les stations de transport en commun dans une représentation schématique ponctuelle de l'ensemble (Île-de-France) du réseau ferré de la RATP et de la SNCF qui gèrent l'intégralité des stations de métro, les cinq lignes de tramway T1, T2, T3, T5, T6, T7 et T8 (la ligne T4 étant exploitée par la SNCF) et une partie des lignes A et B du RER (les lignes C, D, E étant exploitées par la SNCF).

  • Cette collection de jeux de données provenant de RATP-Infrastructure correspond à la représentation vectorielle (polygone) assez précise des infiltrations possibles dans les stations et inter-stations du réseau RATP. Pour les stations (600 au total) Pour les inter-stations (1479 au total)