From 1 - 7 / 7
  • L’arrondissement municipal désigne une partition de la commune de Paris. Paris compte ainsi vingt arrondissements.

  • Cette couche est une agrégation des entités administratives des communes d'Ile-de-France et des arrondissements de Paris, distinguant les grandes emprises boisées des parties urbaines. Elle répond aux besoins cartographiques (et ou statistiques) de représenter de manière différencier les parties urbanisées des parties boisées. Limites d’usage et remarques : Le lien entre cette entité et une donnée à la commune (population, emploi, etc.) doit se faire sur le code C_CAINSEE, en excluant les parties boisées, c'est-à-dire en sélectionnant seulement les polygones pour lesquels B_BOIS vaut « N ».

  • Un équipement est un lieu qui rend des services collectifs à la population. Il est géré par des organismes publics ou privés. Sont exclus les équipements de nature commerciale, comme par exemple les banques sauf les grands centres commerciaux qui sont très structurants dans la trame urbaine. Les emprises d'équipement sont des surfaces (sans chevauchement entre elles) bâties ou non bâties, portant des équipements publics ou privés dotés d'une emprise au sol significative (espace vert, terrain de sport, hôpital, etc.) ou encore des emprises au sol structurantes à l’intérieur d’un ilot (infrastructure de transport, activité économique, etc.). Chaque équipement est répertorié dans une nomenclature hiérarchique à trois niveaux : 16 catégories de niveau 1, 59 catégories de niveau 2 et 319 catégories de niveau 3. Exemple : - NIV1 catégorie 10 = Enseignement et éducation, - NIV2 catégorie 101 = Enseignement du premier degré - NIV3 catégorie 10112 = École maternelle et annexe Pour le niveau 1, les catégories sont les suivantes : - Enseignement et éducation - Petite enfance - Sport - Culture et loisirs - Action sociale - Espace vert - Santé - Service municipal, conseil général/régional - Sécurité sociale, emploi, insertion - Administration, service de l'Etat, international - Infrastructure de transport - Culte - Cimetière - Monument Pour accéder à la nomenclature complète, merci de suivre le lien "complément : nomenclature hiérarchisée des équipements" ci-dessous. Cette nomenclature est aussi utilisée pour répertorier les équipements surfaciques (voir fiche Emprise équipement). De son côté, la Mairie de Paris a utilisé cette nomenclature Apur pour initialiser son propre référentiel des équipements et créer sa propre nomenclature.

  • Jeu de données issu d’OpenStreetMap (OSM) décrivant les aménagements cyclables linéaires en Île-de-France : pistes cyclables, bandes cyclables, zones de rencontre... Plusieurs partenaires institutionnels ont été et sont invités à participer au projet de saisie des aménagements cyclables dans la base de données géographiques OpenStreetMap (OSM) sur le territoire de l’ensemble de la région Île-de-France en partageant leurs données : la région Île-de-France et les collectivités territoriales, les agences d'urbanisme APUR (Atelier Parisien d'Urbanisme) et IPR (Institut Paris Région), les collectivités territoriales (départements, communes) et les établissements publics intercommunaux pour recenser les aménagements cyclables d’Île-de-France ainsi que la communauté OSM pour saisir des données et suivre les modifications et mises à jour. Le projet est coordonné par Île-de-France Mobilités, maître d'ouvrage du projet. Si les données sources proviennent et restent (pour les plus à jour) sur la plateforme OpenStreetMap, l'APUR apporte activement sa contribution au projet en rendant ce jeu de données plus accessible (formats Shapefile ou autres) et en simplifiant l'approche cartographique (et/ou statistique) avec la création de 2 nomenclatures d'aménagements cyclables en 10 ou 21 postes et d'un pré-rendu cartographique aux formats ESRI (.lyr) ou QGIS (.qgs) : voir les liens ci-dessous. Limites d'usage et remarques : La donnée OSM est soumise aux contributions libres des contributeurs. Un contrôle topologique est effectué par OSM mais aucun contrôle de véracité des contributions n’est effectué. La validation seule des contributeurs permet de déjuger ou non une information.

  • Ce jeu de données localise les arbres d’alignement de Paris et auxquels s’ajoutent ceux localisés dans des équipements ou jardins publics (arbres situés sur l’espace public). Le lien avec la donnée DEVE est conservé afin de pouvoir exploiter les données issues de cette base (le champ id_deve permet d'effectuer la jointure avec la table arbre_deve) Mise à jour 2015 : mise à jour effectué sur tout le domaine géré par le DEVE, essentiellement les cimetières, jardins, talus du périphérique, équipements scolaires et sportifs. Mise à jour 2020 : mise à jour à partir de source DEVE fin 2019. Balayage sur l'ensemble des arrondissements avec orthophoto 2018 et Streetview 2019.

  • Emplacement des aires piétonnes sur Paris.

  • Ce jeu de données propose l'ensemble des limites communales de la région Île-de-France. Une commune correspond à la plus petite subdivision administrative du pays. Une particularité : Paris est à la fois commune et département. Au 1er janvier 2020, l'Île-de-France compte 1 268 communes.