protocol

FILE:GEO

100 record(s)
 
Type of resources
Available actions
Thème Apur
Thème Apur
GEMET keywords
Years
Formats
Representation types
Update frequencies
status
Scale
protocols
Resolution
From 1 - 10 / 100
  • Une orthophotographie (ou orthophoto) est une image obtenue par le traitement d’un cliché aérien numérique dont la géométrie a été redressée en tout point afin de permettre une superposition à une carte plane et géoréférencée. En d’autres termes, une orthophotographie semble être prise à la verticale (ou avec un devers minimal) de tous les points qu’elle figure afin de minimiser notamment la vue de façades des bâtiments de grande hauteur. Dans le cas de cette orthophotographie aérienne de 2005, la radiométrie de chaque pixel représente un niveau d’intensité pour les longueurs d’ondes du rouge, du vert et du bleu dans la bande spectrale du visible (450 à 750 nanomètres). Résolution : pixel de 12,5 cm

  • Ce jeu de données localise les 634 panneaux "Histoire de Paris" référencés dans Paris (septembre 2021). "Ces panneaux "Histoire de Paris", sont des panneaux d'information sur l'histoire de Paris devant certains monuments ou sites remarquables parfois même disparus ou réduits à quelques restes (fortifications, couvents, prisons, etc.), tandis que d’autres sont liés à un lieu précis (une rue, une place, un pont, etc.) ou à des personnalités ayant eu un lien avec le lieu où la borne est installée (Marcel Aymé, Charles Péguy, Gérard Philipe, etc.). D’autres thèmes apparaissent également, qui expriment l’extrême richesse de l’histoire de Paris : événements historiques, faits divers marquants, aspects économiques, innovations techniques, etc. Les panneaux sont implantés à partir de 1992 sous le mandat de Jacques Chirac, alors maire de Paris. Le marché est remporté par la société JCDecaux, grâce à un modèle dessiné par Philippe Starck. Le nombre de panneaux installés au total dans Paris varie suivant les sources : 767, 634, 672... En 2011, il semblerait qu'une quarantaine aient disparu à la suite de travaux (...)" Texte source Wikipédia sous licence CC BY-SA 3.0 Pour plus de précisions, photos et informations : - Artiche Wikipédia : https://fr.wikipedia.org/wiki/Panneau_Histoire_de_Paris. - Fichier source : https://tools.wmflabs.org/kmlexport?project=fr&article=Panneau_Histoire_de_Paris&usecache=0 - Visualisation via une application Open Street Map : https://tools.wmflabs.org/osm4wiki/cgi-bin/wiki/wiki-osm.pl?project=fr&article=Panneau_Histoire_de_Paris

  • Les quartiers populaires de la Ville de Paris ont été constitués pour répondre au besoin de la "politique de la ville", politique publique nationale déclinée localement, visant la réduction des inégalités territoriales en développant des projets locaux correspondant aux besoins des habitants et des acteurs de ces mêmes quartiers dits populaires. Quinze quartiers populaires de la capitale, comptant plus de 389 000 habitants, sont considérés comme prioritaires, et onze d'entre eux font l'objet d'un grand projet de renouvellement urbain et social, qui vise à améliorer la qualité de vie de leurs habitants. Pour plus de précision : https://www.paris.fr/quartierspopulaires

  • Une orthophotographie (ou orthophoto) est une image obtenue par le traitement d’un cliché aérien numérique dont la géométrie a été redressée en tout point afin de permettre une superposition à une carte plane et géoréférencée. En d’autres termes, une orthophotographie semble être prise à la verticale (ou avec un devers minimal) de tous les points qu’elle figure afin de minimiser notamment la vue de façades des bâtiments de grande hauteur. Dans le cas de cette orthophotographie aérienne de 2012, la radiométrie de chaque pixel représente un niveau d’intensité pour les longueurs d’ondes du rouge, du vert et du bleu dans la bande spectrale du visible (450 à 750 nanomètres). Résolution : pixel de 12,5 cm

  • Jeu de données des plans d'eau de France métropolitaine BD Topage® version 2019. Les plans d'eau désignent une ou plusieurs étendue(s) d'eau continentale de surface, d'origine naturelle ou anthropique, de profondeur variable. Note : La gestion des plans d'eau transfrontaliers se fait comme suit : - cas des plans d'eau situés sur la frontière (faisant frontière) : la géométrie de celui-ci sera intégrée en entier, - cas des plans d'eau franchissant la frontière une ou plusieurs fois : la géométrie de celui-ci sera intégrée en entier. Correspond au concept « StandingWater » d'Inspire.

  • Jeu de données contenant le plan d’exposition au bruit (PEB) de l'aéroport de Paris-Orly. Le PEB est un document d’urbanisme qui vise à éviter que de nouvelles populations soient exposées aux nuisances sonores générées par l’activité d’un aéroport. Le plan d’exposition au bruit (PEB) réglemente l’utilisation des sols en vu d’interdire ou de limiter la construction de logements et prescrit des types d’activités peu sensibles au bruit ou compatibles avec le voisinage d’un aéroport. Le PEB est découpé en 4 zones : A, B, C, dans lesquelles différentes restrictions à l’urbanisation s’appliquent, et une zone D qui prévoit une obligation d’information et des normes d’isolation acoustique pour les constructions neuves. Nota : le fournisseur de la donnée n'a pas communiqué la définition des attributs.

  • Atlas du département de la Seine en 1855. Cet atlas a la particularité de ne pas cartographier les arrondissements centraux. Pour plus de précision sur les plans anciens de Paris et de la Métropole, voir l'application interactive "Cassini | Grand Paris, les plans historiques de 1728 à nos jours" : https://www.apur.org/fr/geo-data/cassini-grand-paris-plans-historiques-1728-nos-jours

  • Ce jeu de données détaille les établissements qui relèvent de la directive Seveso et qui, de ce fait, se voient imposer des contraintes spécifiques : recensement régulier des substances présentes dans l'établissement, politique de prévention des accidents majeurs, système de gestion de la sécurité (SGS), étude de dangers renforcée, démarche de réduction des risques à la source, etc.

  • Une courbe de niveau ou isoplèthe d’altitude est, en cartographie, une ligne formée par les points du relief situés à la même altitude. Les courbes de niveaux proposées avec ce jeu de données vectoriel et linéaire sont séparées de 5 mètres et sur un zone d'environ 6000 km² (Paris, la Petite Couronne et une partie de l’Île-de-France). Entre deux courbes de niveau successives, on admet que la pente est régulière. Plus les courbes de niveau sont rapprochées, plus la pente est raide. La distance verticale séparant deux courbes de niveau s'appelle l'équidistance. Pour une définition plus complète, voir : https://fr.wikipedia.org/wiki/Courbe_de_niveau

  • Plan Lefevre de Paris et environs. Ce plan au 1/5 000 publié par Lefèvre est un état des lieux de la couronne au moment de l’annexion. Extrait de l’Atlas communal paru entre 1855 et 1861, il rassemble les feuilles relatives aux dix-huit communes annexées et comprend le plan parcellaire, le bâti en masse, les noms des principales routes et rues, les lieux-dits et des limites précises. Les plans ne donnent pas d’information sur la nature des parcelles (cultures, boisement ou parcs) mais est précieux pour la toponymie des anciens quartiers de Paris. Il a été utilisé comme support de projets. Pour plus de précision sur ce plan et plus généralement sur les plans anciens de Paris et de la Métropole, voir l'application interactive "Cassini | Grand Paris, les plans historiques de 1728 à nos jours" : https://www.apur.org/fr/geo-data/cassini-grand-paris-plans-historiques-1728-nos-jours