protocol

FILE:GEO

92 record(s)
 
Type of resources
Thème Apur
Thème Apur
GEMET keywords
Years
Representation types
Update frequencies
status
Scale
protocols
From 1 - 10 / 92
  • Une orthophotographie (ou orthophoto) est une image obtenue par le traitement d’un cliché aérien numérique dont la géométrie a été redressée en tout point afin de permettre une superposition à une carte plane et géoréférencée. En d’autres termes, une orthophotographie semble être prise à la verticale (ou avec un devers minimal) de tous les points qu’elle figure afin de minimiser notamment la vue de façades des bâtiments de grande hauteur. Dans le cas de cette orthophotographie aérienne de 2008, la radiométrie de chaque pixel représente un niveau d’intensité pour les longueurs d’ondes du rouge, du vert et du bleu dans la bande spectrale du visible (450 à 750 nanomètres). Résolution : pixel de 12,5 cm

  • L’enseignement supérieur est considéré comme l’un des marqueurs essentiels d’une métropole de rang international. L’Ile-de-France est particulièrement bien dotée de ce point de vue, avec 1240 établissements proposant un cursus post-bac, dont près de 80 % sont situés dans le périmètre de la Métropole du Grand Paris (945 établissements). Les champs suivants sont liés au jeu de données "associé LOGEMENT ETUDIANT" (voir lien ci-dessous) : CAPACITE_NB, CAPACITE_CODE

  • Une orthophotographie (ou orthophoto) est une image obtenue par le traitement d’un cliché aérien numérique dont la géométrie a été redressée en tout point afin de permettre une superposition à une carte plane et géoréférencée. En d’autres termes, une orthophotographie semble être prise à la verticale (ou avec un devers minimal) de tous les points qu’elle figure afin de minimiser notamment la vue de façades des bâtiments de grande hauteur. Dans le cas de cette orthophotographie aérienne de 2012, la radiométrie de chaque pixel représente un niveau d’intensité pour les longueurs d’ondes du rouge, du vert et du bleu dans la bande spectrale du visible (450 à 750 nanomètres). Résolution : pixel de 12,5 cm

  • Zone 30 << fiche descriptive en cours d'édition >>

  • La carte d'État-Major est une carte générale de la France réalisée, dans sa première version, au XIXe siècle. Le terme État-Major est utilisé en référence aux officiers d'État-Major qui ont réalisé les levés. Cette carte peut être vue comme succédant à la carte de Cassini dont l'absence de mise à jour devenait une gêne de plus en plus grande. Pour plus de précision sur les plans anciens de Paris et de la Métropole, voir l'application interactive "Cassini | Grand Paris, les plans historiques de 1728 à nos jours" : https://www.apur.org/fr/geo-data/cassini-grand-paris-plans-historiques-1728-nos-jours

  • Plan du cadastre de Paris par îlot, dit Atlas Vasserot (1810-1836). Pour plus de précision sur les plans anciens de Paris et de la Métropole, voir l'application interactive "Cassini | Grand Paris, les plans historiques de 1728 à nos jours" : https://www.apur.org/fr/geo-data/cassini-grand-paris-plans-historiques-1728-nos-jours

  • Collection de données sur plusieurs couches concernant les mobiliers urbains dans l'espace public parisien avec : - les abribus - les bancs - les bornes-potelets - les jardinières - les kiosques - les sanisettes - les cabines téléphoniques - les terrasses - les trémie de métro Voir étude https://www.apur.org/fr/nos-travaux/lieux-singuliers-espace-public-paris-une-strategie-petite-echelle Nota : les attributs de chaque couche sont relativement simples de définition et non décrits spécifiquement dans cette fiche.

  • La carte d'État-Major est une carte générale de la France réalisée, dans sa première version, au XIXe siècle. Le terme État-Major est utilisé en référence aux officiers d'État-Major qui ont réalisé les levés. Cette carte peut être vue comme succédant à la carte de Cassini dont l'absence de mise à jour devenait une gêne de plus en plus grande. Pour plus de précision sur les plans anciens de Paris et de la Métropole, voir l'application interactive "Cassini | Grand Paris, les plans historiques de 1728 à nos jours" : https://www.apur.org/fr/geo-data/cassini-grand-paris-plans-historiques-1728-nos-jours

  • La BD TOPO® V3 du Référentiel à Grande Echelle (RGE®) de l'Institut Géographique National (IGN) est une description vectorielle des éléments du territoire et de ses infrastructures, de précision métrique exploitable à des échelles allant du 1 : 5 000 au 1 : 50 000. Ce référentiel couvre de manière cohérente l’ensemble des entités géographiques et administratives du territoire national, dans le cas présent, du territoire de la Vallée de Seine incluant l’île-de-France. La version 3.0 de la BD TOPO® change de structure (thèmes, classes, attributs et valeurs d’attributs) par rapport aux versions précédentes, dans un souci de simplification du modèle et d’ouverture vers des dispositifs collaboratifs. Le processus de production 3D permet par ailleurs de fournir l’altimétrie des objets, ainsi que la hauteur des bâtiments. La BD TOPO sert de référence pour la localisation de l’information thématique relative aux problématiques d’aménagement, d’environnement ou d’urbanisme. Elle est le socle nécessaire au fonctionnement des systèmes d’information des collectivités locales de la commune à la région. Elle est aussi un élément indispensable à la conception, au fonctionnement et à l’évaluation de nombreux services pour ces collectivités. Les objets de la BD TOPO V3 sont structurés en thèmes : - Administratif (limites et unités administratives) ; - Adresses (adresses postales) ; - Bâti (constructions) ; - Hydrographie (éléments ayant trait à l’eau) ; - Lieux nommés (lieu ou lieu-dit possédant un toponyme et décrivant un espace naturel ou un lieu habité) ; - Occupation du sol (végétation, estran, haie) ; - Services et activités (services publics, stockage et transport des sources d'énergie, lieux et sites industriels) ; - Transport (infrastructures du réseau routier, ferré ou aérien, itinéraires) ; - Zones réglementées (la plupart des zonages faisant l'objet de réglementations spécifiques). Il est conseillé de consulter la documentation pour tout usage. Cette documentation complète décrivant tous les thèmes, couches et attributs est accessible sur le site de l'IGN à l'adresse suivante : - page générale : https://geoservices.ign.fr/documentation/donnees/vecteur/bdtopo - documentation : https://geoservices.ign.fr/sites/default/files/2022-04/DC_BDTOPO_3-0.pdf La BD TOPO V3 est accessible sur le serveur de données de l'Apur sous la forme de fichiers shapefile par région (Ile-de-France et Normandie) et par thèmes et fichiers (voir lien ressources ci-dessous).

  • Une orthophotographie (ou orthophoto) est une image obtenue par le traitement d’un cliché aérien numérique dont la géométrie a été redressée en tout point afin de permettre une superposition à une carte plane et géoréférencée. En d’autres termes, une orthophotographie semble être prise à la verticale (ou avec un devers minimal) de tous les points qu’elle figure afin de minimiser notamment la vue de façades des bâtiments de grande hauteur. Dans le cas de cette orthophotographie aérienne de 2005, la radiométrie de chaque pixel représente un niveau d’intensité pour les longueurs d’ondes du rouge, du vert et du bleu dans la bande spectrale du visible (450 à 750 nanomètres). Résolution : pixel de 12,5 cm