From 1 - 10 / 12
  • La BD PARCELLAIRE® fournit l'information cadastrale numérique, géoréférencée et continue sur l'ensemble du territoire de la région Île-de-France. Elle est réalisée à partir de l'assemblage du plan cadastral dématérialisé. Une version complète "France" est accessible sur le site de l'IGN sous réserve d'éligibilité (contacter l'administrateur de données de l'Apur pour une version hors Île-de-France). Depuis octobre 2018, toutes les communes d'Ile-de-France sont vectorisées avec les millésimes suivants (voir aperçu) : - Paris (75) : 2014 - Seine-et-Marne (77) : 2018 - Yvelines (78) : 2017 - Essonne (91) : 2017 - Hauts-de-Seine (92) : 2014 - Seine-Saint-Denis (93) : 2017 - Val-de-Marne (94) : 2014 - Val d'Oise (95) : 2017 La BD PARCELLAIRE® est superposable aux autres composantes du RGE®. Le processus de production de la BD PARCELLAIRE® étant tributaire du mode de « dématérialisation » du plan cadastral, il se présente sous deux formes : - Un processus BD PARCELLAIRE® Image, qui utilise les fichiers PCI Image de la DGFiP - Un processus BD PARCELLAIRE® Vecteur, qui utilise les fichiers PCI Vecteur de la DGFiP (ou les fichiers vecteurs issus de vectorisation à partir du processus BD PARCELLAIRE® Image) Depuis janvier 2019, la BD Parcellaire est figée et n’est plus entretenue. La BD Parcellaire est remplacée par le Parcellaire Express (PCI) dont la structure est similaire et est basée sur le plan cadastral informatisé (PCI) diffusé trimestriellement par la DGFiP. Voir http://professionnels.ign.fr/parcellaire-express-pci Les points forts - Continuité de l'information - Précision géométrique - Mise à jour des données au rythme de la réception des fichiers PCI - Cohérence et complémentarité avec les autres bases du RGE - Lien avec les autres fichiers MAJIC2 de la DGI - Simplicité d'utilisation - A terme, données vecteur disponibles sur l'ensemble du territoire Pour plus de précision sur la BD PARCELLAIRE : http://professionnels.ign.fr/bdparcellaire

  • L’Apur a rassemblé dans une même base de données les informations relatives aux outils de lecture, d’analyse et de gestion du grand paysage de la Métropole Parisienne. Cette collection de données est constituée de deux couches graphiques : - La couche des belvédères et des repères (sous forme de points) qui recense les éléments du grand paysage : en premier lieux, les belvédères qui offrent une vue dégagée sur le grand paysage et en second lieu, les éléments bâtis perceptibles depuis ces mêmes belvédères. - Et la couche des forts (sous forme de polygones). Ceux-ci peuvent aussi exister dans la couche précédente sous forme de points. Ces données géographiques doivent permettre par une mise en relation avec les documents de planification et d’études urbaines (PLU, SCOT) de mesurer l’évolution du territoire francilien. En fonction de l’emplacement et des formes d’aménagement retenus, les futurs projets pourront aussi bien renforcer ou altérer les grandes caractéristiques du paysage. Pour plus de précision, vous pouvez consulter la note "Le grand paysage métropolitain, une base de données accessible en open data" : https://www.apur.org/fr/nos-travaux/grand-paysage-metropolitain-une-base-donnees-accessible-open-data

  • L'INSEE délivre des chiffres détaillés qui fournissent les résultats essentiels du recensement, territoire par territoire, via 5 thématiques principales : population, ménage et famille, logement, formation et emploi. Les bases de chiffres détaillés contiennent toutes les données nécessaires pour calculer les résultats sur des zones personnalisées. Toutes les évolutions ont été faites par comparaison avec les résultats du recensement de la population cinq ans auparavant. Ces statistiques de l'année 2015 (publiées au cours de l'année 2017) sont proposées ici avec des données sur la population en deux tables alphanumériques selon le niveau communal et le niveau de l'IRIS pour l'ensemble de la Région Île-de-France. Sur cette base, l'Apur a récupéré les indicateurs "chiffres clés" et la base infra-communale de l'INSEE et y a ajouté de nouveaux indicateurs calculés sur le thème de la population. Par exemple, il est possible de connaitre à la commune ou à l'IRIS : - population et l'évolution de celle-ci entre 2010 et 2015. - taux d'évolution annuel moyen de la population au cours des 5 dernières années. - part des étrangers dans la population. - etc... Définition des indicateurs : https://www.apur.org/open_data/Chiffres_cles_insee_2015_Definitions_indicateurs.pdf Liste des variables niveau communal : https://www.apur.org/open_data/Chiffres_cles_insee_2015_Liste_variables_niveau_communal.pdf Liste des variables niveau IRIS : https://www.apur.org/open_data/Chiffres_cles_insee_2015_Liste_variables_niveau_iris.pdf Ces chiffres clés sont par ailleurs accessibles via l'outil interactif Data Portraits : https://www.apur.org/fr/geo-data/data-portraits-communes-territoires-metropole-grand-paris

  • L'INSEE délivre des chiffres détaillés qui fournissent les résultats essentiels du recensement, territoire par territoire, via 5 thématiques principales : population, ménage et famille, logement, formation et emploi. Les bases de chiffres détaillés contiennent toutes les données nécessaires pour calculer les résultats sur des zones personnalisées. Toutes les évolutions ont été faites par comparaison avec les résultats du recensement de la population cinq ans auparavant. Ces statistiques de l'année 2015 (publiées au cours de l'année 2017) sont proposées ici avec des données sur le logement en deux tables alphanumériques selon le niveau communal et le niveau de l'IRIS pour l'ensemble de la Région Île-de-France. Sur cette base, l'Apur a récupéré les indicateurs "chiffres clés" et la base infra-communale de l'INSEE et y a ajouté de nouveaux indicateurs calculés sur le thème du logement. Par exemple, il est possible de connaitre à la commune ou à l'IRIS : - le nombre de logements et l'évolution de celui-ci entre 2010 et 2015. - le nombre de logements vacants et l'évolution de celui-ci entre 2010 et 2015. - le nombre moyen de personnes par pièce dans les résidences principales et l'évolution de celui-ci entre 2010 et 2015. - le nombre de ménage locataire d'un logement du parc social et l'évolution de celui-ci entre 2010 et 2015. - etc... Définition des indicateurs : https://www.apur.org/open_data/Chiffres_cles_insee_2015_Definitions_indicateurs.pdf Liste des variables niveau communal : https://www.apur.org/open_data/Chiffres_cles_insee_2015_Liste_variables_niveau_communal.pdf Liste des variables niveau IRIS : https://www.apur.org/open_data/Chiffres_cles_insee_2015_Liste_variables_niveau_iris.pdf Ces chiffres clés sont par ailleurs accessibles via l'outil interactif Data Portraits : https://www.apur.org/fr/geo-data/data-portraits-communes-territoires-metropole-grand-paris

  • La base ADMIN EXPRESS décrit le découpage administratif du territoire métropolitain et ultra-marin et remplace depuis 2017 la base GEOFLA. Les données source du produit ADMIN EXPRESS sont mises à jour en continu, le produit est ensuite dérivé mensuellement. Sa géométrie est celle de la BD CARTO®. Il permet d’effectuer des croisements avec d’autres sources de données dans le but de construire des représentations thématiques du territoire selon une granularité administrative. Elle est dédiée notamment aux applications de géomarketing ainsi que de cartographie statistique et thématique à des échelles voisines du 1 : 1 000 000. Cet ensemble de jeux de données contient ainsi les couches suivantes : - Arrondissement et département - Chef lieu - Commune - Département - EPCI - Région Pour plus de précision : http://professionnels.ign.fr/adminexpress

  • L'INSEE délivre des chiffres détaillés qui fournissent les résultats essentiels du recensement, territoire par territoire, via 5 thématiques principales : population, ménage et famille, logement, formation et emploi. Les bases de chiffres détaillés contiennent toutes les données nécessaires pour calculer les résultats sur des zones personnalisées. Toutes les évolutions ont été faites par comparaison avec les résultats du recensement de la population cinq ans auparavant. Ces statistiques de l'année 2015 (publiées au cours de l'année 2017) sont proposées ici avec des données sur les ménages en deux tables alphanumériques selon le niveau communal et le niveau de l'IRIS pour l'ensemble de la Région Île-de-France. Sur cette base, l'Apur a récupéré les indicateurs "chiffres clés" et la base infra-communale de l'INSEE et y a ajouté de nouveaux indicateurs calculés sur le thème des ménages. Par exemple, il est possible de connaitre à la commune ou à l'IRIS : - le nombre de ménages - la taille moyenne des ménages - le nombre de familles avec enfant(s) de moins de 25 ans - le nombre de familles avec deux enfants de moins de 25 ans - etc... Définition des indicateurs : https://www.apur.org/open_data/Chiffres_cles_insee_2015_Definitions_indicateurs.pdf Liste des variables niveau communal : https://www.apur.org/open_data/Chiffres_cles_insee_2015_Liste_variables_niveau_communal.pdf Liste des variables niveau IRIS : https://www.apur.org/open_data/Chiffres_cles_insee_2015_Liste_variables_niveau_iris.pdf Ces chiffres clés sont par ailleurs accessibles via l'outil interactif Data Portraits : https://www.apur.org/fr/geo-data/data-portraits-communes-territoires-metropole-grand-paris

  • Le cadastre napoléonien ou ancien cadastre ou plan cadastral de 1812 est un cadastre parcellaire unique et centralisé, institué en France par la loi du 15 septembre 1807, à partir du "cadastre-type" défini le 2 novembre 1802. Ce cadastre est le premier outil juridique et fiscal, permettant d’imposer équitablement les citoyens aux contributions foncières (source wikipédia). La version proposée ici correspond à l'assemblage en 2002 par le bureau du patrimoine Département de la Seine-Saint-Denis des feuilles de section du cadastre napoléonien et à leur vectorisation. Cette collection de jeux de données contient plusieurs couches au format Shapefile : - bac (polygone) - bâti (polygone) - carrière (polygone) - cimetière (polygone) - commune (polygone) - croix (polygone) - domaine_public (polygone) - église (polygone) - feuille (polygone) - fontaine (polygone) - fosse (polygone) - fosse_défensif (polygone) - hydrographie (polygone) - lieux-dits (polygone) - moulin (polygone) - parcelle (polygone) - pont (polygone) - puits (polygone) - section (polygone) - toponyme (point) - viaire (polygone) Conseil d'usage : le département de la Seine-Saint-Denis indique que le géoréférencement d'origine est à affiner. La qualité du géoréférencement ne permet pas d'envisager une utilisation au deçà du 1/5000e. Pour toute précision : https://patrimoine.seinesaintdenis.fr/Cadastre-napoleonien

  • L'INSEE délivre des chiffres détaillés qui fournissent les résultats essentiels du recensement, territoire par territoire, via 5 thématiques principales : population, ménage et famille, logement, formation et emploi. Les bases de chiffres détaillés contiennent toutes les données nécessaires pour calculer les résultats sur des zones personnalisées. Toutes les évolutions ont été faites par comparaison avec les résultats du recensement de la population cinq ans auparavant. Ces statistiques de l'année 2015 (publiées au cours de l'année 2017) sont proposées ici avec des données sur la formation en deux tables alphanumériques selon le niveau communal et le niveau de l'IRIS pour l'ensemble de la Région Île-de-France. Sur cette base, l'Apur a récupéré les indicateurs "chiffres clés" et la base infra-communale de l'INSEE et y a ajouté de nouveaux indicateurs calculés sur le thème de la formation. Par exemple, il est possible de connaitre à la commune ou à l'IRIS : - la population âgée de 15 ans ou plus non scolarisée et l'évolution de celle-ci entre 2010 et 2015. - la population âgée de 15 ans ou plus non scolarisée titulaire du baccalauréat . - l'évolution de la part de sans diplôme au cours des 5 dernières années. - etc... Définition des indicateurs : https://www.apur.org/open_data/Chiffres_cles_insee_2015_Definitions_indicateurs.pdf Liste des variables niveau communal : https://www.apur.org/open_data/Chiffres_cles_insee_2015_Liste_variables_niveau_communal.pdf Liste des variables niveau IRIS : https://www.apur.org/open_data/Chiffres_cles_insee_2015_Liste_variables_niveau_iris.pdf Ces chiffres clés sont par ailleurs accessibles via l'outil interactif Data Portraits : https://www.apur.org/fr/geo-data/data-portraits-communes-territoires-metropole-grand-paris

  • Générée régulièrement à partir de la BD CARTO®, la base de données GEOFLA® de l'Institut Géographique National (IGN) décrit le découpage administratif national (France métropolitaine et DOM) de 2011 à 2016. Elle est dédiée notamment aux applications de géomarketing ainsi que de cartographie statistique et thématique à des échelles voisines du 1 : 1 000 000. Cet ensemble de jeux de données contient ainsi les couches suivantes : - Arrondissement et département - Commune - Département - EPCI - Région La base de données GEOFLA n'est plus mise à jour depuis 2016. C'est depuis 2017 la base de données ADMIN EXPRESS qui propose une description actualisée du découpage administratif métropolitain et ultra marin. Pour plus de précision sur GEOFLA : http://professionnels.ign.fr/geofla

  • La BD TOPO® du Référentiel à Grande Echelle (RGE®) de l'Institut Géographique National (IGN) est une description vectorielle des éléments du territoire et de ses infrastructures, de précision métrique exploitable à des échelles allant du 1 : 5 000 au 1 : 50 000. Ce référentiel couvre de manière cohérente l’ensemble des entités géographiques et administratives du territoire national, dans le cas présent, du territoire de la Vallée de Seine incluant l’île-de-France. La BD TOPO sert de référence pour la localisation de l’information thématique relative aux problématiques d’aménagement, d’environnement ou d’urbanisme. Elle est le socle nécessaire au fonctionnement des systèmes d’information des collectivités locales de la commune à la région. Elle est aussi un élément indispensable à la conception, au fonctionnement et à l’évaluation de nombreux services pour ces collectivités. Les objets de la BD TOPO sont structurés en thèmes : - Le réseau routier, comprenant le réseau de voies de communication dans son intégralité (revêtu ou non), le réseau « adressé » c'est-à-dire une sélection des tronçons possédant un nom de rue, une sélection de chemins et sentiers, et une description du réseau revêtu selon son importance (hiérarchisation du réseau). Ce thème comprend également les toponymes se rapportant au réseau routier. - Le réseau ferroviaire : les voies, aires de triage, téléphériques et autres transports par câble, les gares et les toponymes se rapportant au réseau ferré. - Le réseau de transport d’énergie : haute et très haute tension, et les conduites utilisées pour le transport de matière première. - Le réseau hydrographique : les cours d’eau, les surfaces d’eau, les réservoirs et autres points d’eau. Ce thème comprend également les hydronymes. - Les bâtiments (indifférenciés, industriels et remarquables) et autres constructions. - La végétation arborée. - L’orographie, décrivant des ruptures de pentes artificielles, et les toponymes relatifs au relief (oronymes). - La structure administrative (communes, arrondissements urbains pour Paris, Lyon et Marseille), ainsi que les chefs-lieux. - Les points d’activité ou d’intérêt (PAI), qui localisent des bâtiments ou sites ayant des caractères particuliers (administratif, religieux, sportif...). - Les toponymes de lieux-dits Une documentation complète décrivant tous les thèmes, couches et attributs est accessible sur le site de l'IGN à l'adresse suivante : - page générale : http://professionnels.ign.fr/bdtopo - documentation : http://professionnels.ign.fr/doc/DC_BDTOPO_2-2.pdf La BD TOPO est accessible sur le serveur de données de l'Apur sous la forme d'une géodatabase fichier (voir lien ressources ci-dessous) et contient 56 couches de données.